Jeux de hasard

A l’aide de quelque 400 objets et de mises en scènes étonnantes, le Badisches Landesmuseum présente une synthèse historique évoquant le développement du jeu de hasard depuis les temps pré-chrétiens jusqu’à l’époque contemporaine – une exposition qui coïncide avec l’année du 50ème anniversaire du jeu de loto dans le Bade-Wurtemberg.

Qu’ils se tiennent dans la splendeur d’un casino ou dans un troquet douteux – les jeux de hasard en tout genre fascinent les hommes depuis des centaines d’années. L’exquise tentation de jouer avec le hasard se retrouve presque à chaque époque et a toujours suscité de vives discussions.  L’exposition présente les différents types de jeux de hasard et les endroits particuliers où ils sont joués.
Tour de jeu romain
Froitzheim
bronze
Rheinisches Landesmuseum Bonn
Tour de jeu romain

Des découvertes archéologiques attestent que les premiers jeux de hasard furent pratiqués il y a 5000 ans. Parmi les premiers dés comptent les « astragales », des osselets de l’articulation du pied des chèvres et des moutons. Le jeu de cartes, venu d’Asie, fut introduit en Europe au XIVe siècle et se diffusa rapidement en différentes variantes. Les cartes de jeu, somptueusement décorées, étaient d’abord surtout réservées à la noblesse en guise de passe-temps. Les gens de condition plus modeste s’adonnaient plus volontiers au jeu de loto qui apparut à peu près à la même époque. Divers décrets et  interdictions prouvent que l’histoire du jeu de hasard était toujours liée à des règlements : contrairement à d’autres principautés, le pays de Bade n’introduit jamais le jeu de loto, officiellement autorisé dans le Bade-Wurtemberg que depuis 1958

Taler vom Regensburger Glückshafen
Thaler du port de fortune de Regensburg
Regensburg 1586
Westdeutsche Lotterie GmbH & Co. OHG
Münster

Au XVIIIe siècle, le jeu de la roulette dépasse en popularité tous les jeux de hasard connus jusqu’alors – les nobles avaient l’habitude de se réunir dans des établissements appelés « maisons de jeux » et des casinos. Dans l’exposition, l’intérieur historique d’un casino de Baden-Baden évoque l’atmosphère crépitante qui règne autour d’une table de roulette dans cette « résidence de la chance ». Les amateurs du goût du risque tentaient leur chance aussi à l’extérieur de ces salles de jeux : déjà vers 1800, les parieurs misaient dans les hippodromes des sommes considérables sur la victoire de leur favori. Encore aujourd’hui, les paris sportifs sont volontiers considérés comme des cas à la limite entre le jeu de hasard et le jeu de stratégie

Machine à sous "Chip Runner"
2007
NSM Löwen Entertainment GmbH
Machine à sous Chip Runner

Un espace à part dans l’exposition est consacré au thème du jeu pathologique, d’autres thèmes sont les effets secondaires du jeu comme la criminalité et la fraude. La présentation se termine avec une perspective sur l’évolution du jeu de hasard après 1958 : aujourd’hui, les adeptes du jeu s’adonnent de préférence aux jeux en ligne et au poker.

Un catalogue richement illustré paraîtra à l’occasion de l’exposition.

Soutenue par:


Partenaire des médias:







Heures d'ouverture

12.4. - 17.8.2008
Château de Karlsruhe

mardi - jeudi:
10 - 17 h
vendredi - dimanche, jours fériés:
10 - 18 h